La bête humaine, Zola

« Le sang exécrable des Rougon-Macquart court dans les veines de Jacques Lantier, fils de Gervaise et héritier d’une lignée maudite. Lantier a assisté au meurtre d’un notable par le chef de gare du Havre. Pour se protéger, la femme de ce dernier, Séverine, le séduit et devient sa maîtresse. Auprès d’elle, et dans les vapeurs de sa chère Lison, sa locomotive, Jacques pense pouvoir conjurer ses pulsions meurtrières, résister à  » la hèle enragée qu’il sent en lui  » à la seule vue de la nudité d’une femme. »

la-bete-humaine

Zola…Parmi les auteurs classiques c’est sans doute l’un de mes préférés. J’aime sa démarche naturaliste (même si je n’y crois absoluement pas), et cette saga monumentale que constitue les Rougon-Macquart, et à laquelle je m’attaque petit à petit.

La bête humaine suit Jacques Lantier (le fils de Germaine, l’héroïne de l’Assomoire), un mécanicien poursuivi par ses pulsions de meurtres, il n’a de contact qu’avec son train, la Lison et rejette toute autre présence féminine. Mais son destin croise celui des Roubaut, un couple trouble, mêlé de près à un assassinat. Et bientôt, tout bascule autour de la ligne ferroviaire Paris-Le Havre.

J’ai beaucoup aimé ce roman, peut-être plus que tous les autres Rougon-Masquart (jusque là mon préféré était Germinal). Peut-être parce que ce roman est une sorte d’esquisse dans un genre naissant à l’époque, celui des romans policiers. Peut-être aussi parce que c’est l’un des romans ou Zola s’éloigne le plus du naturalisme et de sa thèse selon laquelle chacun est prédéterminé par ses gênes, pour explorer ici les instincts animaux présents dans chaque être humain.

Quoi qu’il en soit le roman est bien construit, les personnages sont très aboutit, le roman se lit bien. Cependant l’édition que j’avais (le livre de poche) semblait prendre un malin plaisir à insérer des notes de bas de pages qui dévoilent la suite de l’intrigue! Je vous déconseille donc fortement cette édition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s