Le mystère Sherlock, J.M. Erre

« Meiringen, Suisse. Les pompiers dégagent l’accès à l’hôtel Baker Street. Cet hôtel, charmant et isolé, a été coupé du monde pendant trois jours à cause d’une avalanche. Personne n’imagine que, derrière la porte close, se trouve un véritable tombeau. Alignés dans les frigidaires, reposent les cadavres de dix universitaires. Tous sont venus là, invités par l’éminent professeur Bobo, pour un colloque sur Sherlock Holmes. Un colloque un peu spécial puisque, à son issue, le professeur Bobo devait désigner le titulaire de la toute première chaire d’holmésologie de la Sorbonne. Le genre de poste pour lequel on serait prêt à tuer… »

 

le-mystere-sherlock

 

 

Dans l’hôtel de Baker Street, en plein cœur des Alpes, 10 universitaires se sont réunies pour un colloque consacré à Sherlock Holmes…

Il y a Gluck, un minuscule professeur qui s’identifie à ses personnages de romans préférés au point d’adopter leur personnalités. Mais aussi JPP, qui adore Sherlock Holmes au point de lui parler…Il y a aussi MacGonagham, vieux beau persuadé de son rôle de leader charismatique, Rodriguez, qui compense une très grande laideur extérieur par une belle personnalité, Durieux, pour qui seul compte l’intellect, Rufus qui suit Durieux à la trace, Eva, dont le tour de poitrine affole les hommes, Dolorès, catholique et jalouse d’Eva, et aussi Oscar, qui a atterri là un peu par hasard.

Tous ces universitaires sont là dans un seul but: impressionner le professeur Bobo, cet universitaire en décomposition qui a (enfin) décidé de prendre sa retraite, et doit, à ce titre, désigner le prochain titulaire de la nouvelle chaire d’holmésologie…Et puis il y a Audrey, journaliste d’investigation enquêtant sur ces amateurs de Sherlock Holmes.

Tous ces personnages vont se retrouver coincés par la neige, 4 jours durant dans l’hôtel. Lorsque enfin les policiers viennent à leur secours, on découvre 11 cadavres. Que s’est-il passé?

 

J’ai entendu parler du Mystère Sherlock sur le blog deslivresdeslivres. Ne connaissant pas l’auteur, j’ai été attiré par ce qui se présentait comme un petit roman policier-humoristique, notamment en raison du thème de Sherlock Holmes. Pourtant habituellement les romans d’humour ne sont pas ma tasse de thé, et je préfère un policier bien noir…Pourtant, j’ai adoré le mystère Sherlock!!

Ce roman est bien construit, avec des pointes d’humour fines et bien dosées, qui ne gâchent pas l’intrigue policière. Le récit est fait de plusieurs témoignages des différents protagonistes de l’histoire, sous différentes formes (enregistrement, journal, post-it, lettres,…) tous biens trouvés, révélateurs de la personnalité de chacun et permettant au récit de rebondir. Enfin, la fin est juste absolument parfaite, je m’attendais un peu à ce qu’on y trouve, et pourtant je n’avais pas tout vu, c’est un excellent dénouement!

Mon seul bémol concerne le côté caricaturaux des personnages. Dans un roman d’humour, je comprend tout à fait que des personnages caricaturaux qui prêtent à rire soient une bonne chose. Pourtant, quelque chose me chiffonne. Sur les 11 personnages du livres, 3 sont des femmes, et 2 d’entres elles sont résumés à leur concurrence dans l’intérêt des hommes. A mes yeux, il aurait été beaucoup plus drôles (et beaucoup moins sexistes) d’avoir des personnages féminins ayant un réel intérêt pour Sherlock, à l’instar des personnages masculins qui sont présentés pour certains via leur intérêt pour Sherlock Holmes. Bref, je trouve les personnages féminins assez sexistes, ce qui m’a déçu quand j’ai adoré le livre par ailleurs. Surtout que le roman contient de nombreux jeux de mots plutôt fins, il n’y avait pas besoin de rajouter ces caricatures de femmes pour rire.

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Le mystère Sherlock, J.M. Erre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s