La fille cachée, Lisa Gardner

« Mélanie sait bien qu’elle a été adoptée, que le charmant Dr Harper Stokes, honorablement connu à Boston, n’est pas son véritable père. Mais elle est loin de se douter qu’elle est en réalité la fille de Russell Holmes, un assassin, condamné à mort et exécuté vingt ans plus tôt pour le meurtre de six enfants… dont la propre fille de Harper et de Patricia Stokes.
C’est un journaliste de presse à scandale qui lui fait cette révélation. Il n’a pas de preuve, bien sûr, mais des indices concordants ont forgé sa conviction. La petite fille qu’elle était alors n’a-t-elle pas été retrouvée comme par hasard, abandonnée et amnésique, à l’hôpital où travaillait justement Stokes, et au moment même de l’exécution de Russell Holmes ? Mais qui donc a intérêt à déterrer cette affaire ? Et pourquoi ces menaces, ces appels anonymes ? »

la-fille-cachee

 

Melanie Stokes, 29 ans, vit avec ses parents adoptifs, Patricia et Harper Stockes, dans leur grande demeure, à Boston. Bien qu’un drame ait frappée la famille 25 ans plus tôt, avec l’assassinat de Meagan, leur fille de 4 ans, par un célèbre tueur en série, Russel Lee Holmes, la famille Holmes ressemble à une famille modèle.

Pourtant depuis 6 mois, l’équilibre de la famille a été bouleversée: Brian, le fils aîné a annoncé son homosexualité, et Mélanie a rompue avec son fiancé, William. Alors quand Larry Digger annonce à Mélanie qu’elle est en réalité la fille biologique de Russel Lee Holmes, l’assassin de la première fille des Stockes, les choses se mettent à vaciller. D’autant plus que Harper Stockes est sous le coup d’une enquête de l’inspecteur David Riggs pour fraude médicale…

 

De Lisa Gardner, j’avais déjà lu un autre policier, Disparue, qui ne m’a pas laissé un profond souvenir. De même, je doute que La fille cachée reste dans ma mémoire longtemps.

Pourtant, l’intrigue policière ne manque ni d’intérêt, ni d’originalité, de facture classique, cette intrigue n’en reste pas moins de qualité.

Cependant, le roman pêche par le style de l’auteur, avec lequel je n’ai pas accroché du tout, et surtout par ses personnages, trop superficiels. Toute la galerie de personnages crée par Lisa Gardner dans cet opus avait de quoi être intéressants, avec chacun une histoire propre et une personnalité. cependant, en pratique ils sont tous traités de manière trop simpliste, en les survolant.

En conséquence, les thèmes que Lisa Gardner aurait pu aborder dans son livre (deuil d’un enfant, adoption d’un autre pour le remplacer notamment) sont totalement passés sous silence.

De plus, la romance que crée l’auteur m’a particulièrement tapé sur les nerfs, elle n’apporte rien à l’intrigue, ni aux personnages, et est loin d’être crédible.

En bref, il s’agit d’un roman policier sympathique avec une intrigue bien construite mais où je regrette que les  personnages ne soient pas mieux creusés.

 

Publicités

Une réflexion sur “La fille cachée, Lisa Gardner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s